Entête

Interviews

Carte blanche à Olivier BRIDOU – Professionnel du travail en hauteur et formateur

C’est un employeur fidèle qui reste à l’écoute de ses formateurs. Les bases solides d’Artek m’ont permis de commencer sereinement dans la formation, avec une pédagogie sûre qui continue à faire ses preuves. Une vraie bonne école.

Artek est également un organisme de formation qui permet l’évolution des formateurs en les faisant participer activement au développement de nouveaux projets, sur le terrain et aux bureaux du siège. Et puis, c’est un défi permanent de logistique, de matériel et de personnel car Artek fait également de la formation à domicile, itinérante, à la carte. C’est un vrai challenge.
Qui a dit « la formation c’est pépère »? Dans ces conditions, moi j’adore !

// Interview réalisée par Katia Massol en juillet 2015 //

Olivier Bridou - ATA

Olivier, vous êtes le fondateur et directeur de l’Association des Travailleurs d’Altitude (ATA) depuis 2011. Comment est née cette association ?

C’est une envie de longue date de regrouper et réunir tous les différents acteurs concernés par la hauteur. Et « enfin » commencer à travailler en adéquation les uns avec les autres. J’ai débuté ce métier comme éclairagiste en 1988 en montant déjà sur les ponts lumières, avec trop peu de sécurité à l’époque. J’ai vu ensuite la lente évolution de la législation nous concernant. J’ai très vite décidé de participer à l’amélioration des conditions de sécurité, en commençant par l’utilisation de matériel spécifique, faire de la formation et ensuite, créer une association et un site spécialisé.

Vous-même et les membres d’ATA êtes tous des professionnels du milieu de la corde et du secours. Pourquoi avoir investi le champ de la formation ?

Un des atouts d’ATA est de proposer de vrais formateurs issus du spectacle et de l’évènementiel. Des femmes et des hommes qui participent à la promotion et au développement de ce métier. ATA c’est aussi un regroupement d’intermittents du spectacle qualifiés, formateurs ou techniciens.La formation est indispensable, à tout niveau et pour toute personne désirant progresser et s’améliorer, quelle que soit la profession. Le personnel devra donc obligatoirement être formé s’il veut être compétitif et compétent. Nombre de formations sont obligatoires ou fortement recommandées, diplômantes ou qualifiantes, c’est un passage obligé pour pérenniser ou faire progresser son plan de carrière. On le voit et le comprend tous les jours. Ci-dessous à gauche, intervention de l’équipe ATA. A droite, Olivier Bridou lors d’une formation Travail en hauteur pour ARTEK aux Machines de l’Ile à Nantes.

ATA-Interview-Olivier-Bridou-ARTEK-Formations

Formation-ARTEK-Travail-en-hauteur-Machines-de-l'Ile

Pour un professionnel en activité, devenir formateur est une expérience complémentaire indispensable pour dialoguer, communiquer, transmettre, entreprendre, diriger. Surtout dans un domaine alliant théorie, mathématiques, pratique et activité physique. Il ne s’agit plus de s’amuser en faisant de l’accro-branche mais de prendre des responsabilités de levage de charges lourdes et complexes au dessus des personnes et de pouvoir secourir quelqu’un dans n’importe quelle circonstance.

Photo Olivier Bridou et ATA
Les formateurs ATA ont une expérience du terrain dans tous les domaines traitant de la hauteur. Nous travaillons tous les jours dans la quasi totalité des salles de la capitale et des départements voisins, des plus petites aux plus grandes, sur les plus hauts monuments de Paris jusqu’aux sous-sols d’usines désaffectées… ce qui nous donne une expérience « in situ » incomparable vis-à-vis de nombreux concurrents et une crédibilité reconnue (diplômes à l’appui). Des sociétés issues du BTP et de l’industrie nous sollicitent de plus et plus. Certains fabricants de matériel ont aussi vite compris l’intérêt de l’association et nous consultent pour l’élaboration de nouveaux produits et nous demandent de les tester. Cela accentue notre crédibilité aux yeux de la profession. Rajoutez à cela une solide équipe soudée par l’amitié et l’envie constante d’avancer et de progresser… Retrouvez l’équipe ATA sur Facebook

Votre secteur de prédilection est celui du spectacle et de l’évènementiel. Pensez-vous que ce milieu est spécifique et exige des qualités complémentaires?

Certainement. La réactivité sous toutes ses formes est, je pense, la première des qualités requises dans un bureau d’études ou sur le terrain. Le temps c’est de l’argent surtout pour les producteurs et prestataires. Savoir travailler dans des milieux confinés, sales, hostiles, noirs, enfumés… en est une autre. La mobilité également, nous sommes appelés à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour intervenir aux quatre coins de l’hexagone et beaucoup plus loin lorsque des qualifications spéciales sont demandées. Tous ces impératifs doivent s’articuler avec la vie privée.

Vous êtes formateur auprès d’ARTEK depuis plusieurs années. Comment définiriez-vous cette collaboration ?

Olivier Bridou, Accrocheur-Rigger©
Une grande chance d’abord. C’est un employeur fidèle qui reste à l’écoute de ses formateurs. Les bases solides d’Artek m’ont permis de commencer sereinement dans la formation, avec une pédagogie sûre qui continue à faire ses preuves. Une vraie bonne école.

Artek est également un organisme de formation qui permet l’évolution des formateurs en les faisant participer activement au développement de nouveaux projets, sur le terrain et aux bureaux du siège. Et puis, c’est un défi permanent de logistique, de matériel et de personnel car Artek fait également de la formation à domicile, itinérante, à la carte. C’est un vrai challenge.
Qui a dit « la formation c’est pépère »? Dans ces conditions, moi j’adore !


signature Olivier Bridou