Interview : Du stage à l’emploi !

3 questions à Mathilde, ancienne stagiaire d’ARTEK Formations

Dans le but de valider son DUT Gestion des Entreprises et des Administrations à l’IUT de Nantes, Mathilde 20 ans – a effectué son dernier stage auprès d’ARTEK Formations de février à juin 2017. À peine un mois après la réalisation de son stage et l’obtention de son diplôme, Mathilde a trouvé un emploi d’assistante de gestion, à temps plein et en CDI, dans une entreprise à Nantes. Retour sur un stage qui fut un premier pas réussi dans le monde du travail et un véritable tremplin. Sur la photo : Mathilde et Sandrine Thébaud, dirigeante d’ARTEK Formations.

Mathilde, pourquoi avez-vous souhaité réaliser votre stage de fin d’études chez ARTEK Formations ?

Parce que cette entreprise possédait certains éléments qui me tenaient vraiment à cœur. D’abord, ARTEK Formations est une TPE, et intégrer une petite structure permet donc d’être polyvalent, d’avoir une vue sur tous les postes nécessaires à la vie d’une entreprise – ce qui, à titre personnel, m’a toujours paru plus intéressant que d’être affectée à un seul service. Ensuite, le fait que mon poste soit légèrement orienté vers la comptabilité fut également un argument de poids car ma formation portait sur les chiffres, et je souhaitais pouvoir appliquer vraiment ce que j’avais appris durant ces deux années. Enfin, je terminerais en évoquant le fait que la perspective de découvrir un environnement que je ne connaissais pas du tout – celui de la formation professionnelle – était plutôt séduisante, dans le sens où cela me permettrait d’élargir mon champ de connaissances.

Qu’avez-vous appris au sein de notre structure ? En quoi cela vous sert-il dans votre nouveau travail aujourd’hui ?   

Il serait difficile de résumer en quelques lignes tout ce qui a été appris durant ces quelques mois, d’autant plus que lorsqu’on commence à travailler, comme c’était mon cas, l’on apprend tout de A à Z, et l’acquisition de connaissances et savoir-faire est assez dense. Je n’ai pas été déçue par l’attente que j’avais en intégrant une entreprise de petite taille, puisque j’ai pu, très vite, « toucher à tout », découvrir une pluralité de facettes de la vie d’une telle organisation, de la comptabilité au social, en passant par les devis, les analyses diverses… Tout cela m’a donné une vision interne d’une entreprise, à la fois globale et précise. Au cours de ces quelques mois, je ne me suis pas ennuyée, et j’ai surtout appris à être organisée au milieu de toutes ces tâches, afin d’être efficace dans mon travail.

Lorsque j’ai quitté ARTEK Formations, à la fin du mois de juin, et ai été embauchée là où je suis aujourd’hui, tout ce qui m’avait été enseigné, que ce soient les bases de la comptabilité, ou la façon de travailler en elle-même, m’ont été très utiles, surtout au début. En effet, je commençais dans la vie active et me suis retrouvée face à une grande quantité de travail qui, si je n’avais jamais été confrontée à une rigueur et une organisation telles que j’en avais trouvées à ARTEK Formations, m’aurait peut-être dépassée. Les conseils reçus tout au long de mon stage me sont souvent revenus lors de tâches similaires, et ont vraiment été un appui solide afin de basculer sereinement d’une petite structure à une entreprise plus conséquente.

Immédiatement après votre stage et l’obtention de votre diplôme, vous avez trouvé votre premier emploi. Comment l’expliquez-vous? Quelle a été votre démarche? 

L’une des raisons a sûrement été la formation que j’ai suivie et qui est sincèrement de qualité : le DUT GEA permet de se former en profondeur sur pléthore de disciplines, tout en nous offrant une vision très professionnelle de nos acquis. Le stage de fin d’études, après un an et demi de cours de comptabilité, management, communication, droit et autres matières indispensables pour appréhender assez précisément le fonctionnement d’une entreprise, a cet avantage de nous plonger dans le monde du travail, et nous permettre par là-même de mettre en pratique ces acquis. De plus, terminer sur un stage dans une entreprise dynamique, laquelle a vraiment tenu à ce que j’en apprenne le maximum, a dû agir en ma faveur !

Merci Mathilde // Entretien réalisé en partenariat avec Katia Massol

 

Publié le .